Publications concernant la ville de Toulon (Var)

Un hymne sur la reprise de Toulon


AMANN, Dominique
L'Hymne sur la reprise de Toulon
Toulon, La Maurinière éditions numériques, décembre 2012, 15 pages.
ISBN 978-2-9513790-5-3


Paroles de Marie-Joseph Chénier.
Musique de Charles-Simon Catel.

Chanté pour la première fois à Paris, le 10 nivôse an II [30 décembre 1793], à la fête décrétée par la Convention nationale pour célébrer la reprise de Toulon aux Anglais.

Télécharger le PDF


Le musicien toulonnais Adolphe Guiol


AMANN, Dominique
Le Musicien toulonnais Adolphe Guiol
Toulon, La Maurinière éditions numériques, décembre 2012, 47 pages.
ISBN 978-2-9513790-7-7

Adolphe Guiol (1814-1889) fut le principal acteur de la vie musicale à Toulon, de 1832 à 1889 : violoniste, chef de l'orchestre du théâtre, directeur de l'orphéon Piffard, marchand de musique, professeur, membre des principales sociétés artistiques de la ville, il a consacré tout son talent à l'éducation musicale de ses contemporains.

Compositeur fécond, Adolphe Guiol a produit une œuvre importante qui, pour n'avoir pas été livrée à l'impression, est aujourd'hui quasiment perdue. Seuls subsistent un chœur à six voix égales pour son orphéon et une messe à trois voix à l'usage d'une institution toulonnaise pour jeunes filles.

Il n'existe aucun portrait ni aucune photographie de l'artiste, mais la ville de Toulon a conservé son souvenir en donnant son nom à la rue du centre ville qui, autrefois, conduisait à l'entrée des artistes de l'ancien théâtre.

Télécharger le PDF


Le séjour à Toulon d'André Campra


AMANN, Dominique
Le Séjour à Toulon d'André Campra
Toulon, La Maurinière éditions numériques, janvier 2013, 18 pages.
ISBN 978-2-9513790-8-4

André Campra (1660-1744) a quelque peu séjourné à Toulon. Son passage y est attesté, par les registres de catholicité de la cathédrale, pour une période de sept mois, du 4 juin 1680 au 1er janvier 1681. Et ce séjour fut probablement « à éclipses » puisque la signature de Campra n'apparaît, dans les registres toulonnais, qu'en juin, août, septembre et décembre pour l'année 1680, et le 1er janvier 1681 ; par ailleurs, les archives aixoises ne mentionnent aucune absence de Campra...

Télécharger le PDF